Un tiers des TPE voient la transformation digitale (ou transformation numérique) comme une réelle opportunité. Où en est la digitalisation des entreprises en 2021 ?

Définition : Qu'est-ce que la digitalisation, ou transformation numérique ?

La digitalisation, c'est l'intégration des technologies digitales dans la société, la vie des individus et celle des entreprises.

Nous sommes dans un monde en perpetuelle évolution technologique. De nos jours, tout peut s'effectuer en ligne. La lettre postale a cédé la place aux emails et les magasins physiques sont au fil des années remplacés par les boutiques en ligne.

L'évolution d'internet et de l'informatique n'a pas de limites et nos actions de la vie quotidienne ne cessent d'être bouleversées. Les réseaux sociaux, le paiement en ligne et les réseaux sociaux en sont de parfaits exemples.

 

Quels sont les avantages de la digitalisation pour les TPE ?

Digitaliser son entreprise revêt de nombreux avantages tant pour les clients que pour les entreprises. Les sociétés sont de plus en plus nombreuses a en prendre conscience, surtout depuis la crise sanitaire.

Selon une étude sur la transformation digitale, plus de 80 % des entreprises affirment avoir d’ores et déjà mis en place une à plusieurs solutions numériques. À commencer par des emails professionnels et des sites internet vitrines pour mettre en valeur la société.

 

1. Toucher un large public à moindre coût

Les différents outils qu'offre le digital représentent une source de développement sans limite pour les entreprises. Près de 80 % des Français utilisent les réseaux sociaux, et 1h41 y sont passées en moyenne chaque jour.

Les réseaux sociaux sont une véritable mine d'or pour les professionnels en recherche de clients. Ils sont la solution idéale pour communiquer de façon instantanée auprès de leurs clients et prospects. Ces derniers permettent de publier l'actualité de son entreprise, les nouveaux produits ou encore les offres promotionnelles.

 

2. Fidéliser vos clients et faire connaître son entreprise

Accessible jour et nuit, un site internet vous offre une visibilité très importante. Il permet de faire connaître votre entreprise au plus grand nombre, présenter vos produits ou services et faciliter la prise de contact grâce à un formulaire de contact.

Une entreprise sans site web peut perdre de nombreux clients potentiels. Les personnes à la recherche de ses services sur Google se tourneront vers les concurrents qui eux, en ont un.

 

 

Malheuresement, de nombreux chefs d'entreprise manquent de budget pour digitaliser leur société. À cause de la crise sanitaire, 60 % des entreprises ont du revoir leurs plans et baisser leur budget dédié au site internet.

Le coût lié à l'achat d'un site internet auprès d'une agence web digitale ne doit en aucun cas être un frein pour les entreprises. Se développer sur le net ne doit pas être vu comme un coût mais plutôt comme un investissement sur le long terme. Dans les faits, un site internet est souvent rentabilisé en seulement quelques mois.

Certaines régions de France offrent des aides aux entreprises pour se digitaliser et acquérir un site internet. C'est notamment le cas de la région Auvergne-Rhône-Alpes qui finance à 100 % les factures jusqu'à 500€, puis à 50 % jusqu'à 1500€.

 

3. Ne plus laisser vos clients vous échapper

Nous en recevons tous des centaines chaque mois. Les fameux e-mails marketing ! Ces courriels ont l'avantage d'encourager vos clients à revenir sur votre site internet ou dans votre magasin. Garder un lien avec vos clients est la clé de la fidélisation.

 

Les chiffres de la digitalisation des TPE en France

En 2021, 83 % des TPE ont mis en place au moins une solution numérique : 50 % possèdent un site internet (21 % de sites marchands) et 70 % ont mis en place des adresses email professionnelles.

À l'ère du numérique, peu de dirigeants d'entreprises peuvent se passer des outils numérique pour faire fonctionner leur activité. En effet, 71 % des dirigeants de TPE les considèrent comme étant indispensables.

Pour se faire connaître et communiquer avec leurs clients, les réseaux sociaux (Facebook, LinkedIn...) sont également plebiscités par les TPE (45 %).

Souvent décisifs dans le choix des internautes, les avis postés sur internet (Google, Pages Jaunes...) intéressent la moitié des dirigeants de TPE (50 %). Ce chiffre varie selon les secteurs d'activité. Ils sont 56 % à s'y intéresser dans le commerce et l'hôtellerie restauration, 59 % dans les services aux entreprises.

 

De nombreux secteurs et statuts sont à la traîne

Toujours selon l'enquête de Sage et de la CPME, les chiffres varient selon les secteurs d'activité et certains secteurs ont pris du retard dans le déploiement de leur transformation digitale : Construction (61 %), commerce (48 %) et services aux particuliers (24%) sont les secteurs les plus à la traîne.

Les types de structure les plus en retard dans leur transformation digitale sont les artisans (73 %) et les commerçants (49 %). Bien au-delà du secteur d'activité, ce sont les plus petites entreprises qui accusent le plus de retard, sans doute par manque de moyens.

 

Source de l'étude : Sondage OpinionWay pour Sage / CPME